Quels éléments doit-on valider avant de diffuser?

Revenir à l'étape 3

Télécharger la version pdf

Liste de contrôle pour faciliter la compréhension de matériel écrit

Voici divers aspects à prendre en considération pour faciliter la compréhension des messages. Est-ce que toutes ces étapes ont-été franchies?

Étape 1 : Connaissance de la population cible, choix des objectifs et des messages clés Oui Non
Analysez les caractéristiques du public cible : âge, sexe, croyances, culture, langue, niveau d'éducation, capacités physiques, contexte de l'intervention    
Identifiez les objectifs du matériel et les messages clés à transmettre : que veut-on que les gens retiennent?    
Établissez les moyens de communication (affiche, dépliant,etc.) adaptés aux objectifs poursuivis et au public cible    
Statuez sur les besoins de traduction du matériel    
Étape 2 : Analyse de la lisibilité visuelle (format) et textuelle (contenu) Oui Non
Disposition des idées    
Faites ressortir clairement les messages clés (titres, sous-titres, questions)    
Organisez l'information en commençant par ce qui et le plus important pour le lecteur    
Assurez-vous que le paragraphe traitant d'un message se retrouve sur la même page (et ne soit pas coupé)    
Assurez-vous d'un enchaînement logique des idées que vous souhaitez aborder    
Favorisez la consolidation des nouvelles connaissances en les répétant à plusieurs endroits dans le texte    
Formulation des phrases    
Respectez la structure sujet-verbe-complément    
Utilisez des phrases courtes avec 10 ou 12 mots    
Utilisez des phrases simples avec un seul verbe conjugué, exprimant une seule idée    
Rédigez comme si vous étiez en conversation avec les gens (utilisez les pronoms "nous" et "vous")    
Utilisez l'impératif comme temps du verbe (par exemple : consultez un médecin)    
Évitez d'utiliser la forme impersonnelle (exemple : "Il est important de se laver les mains après chaque examen")    
Utilisez la forme affirmative plutôt que négative (exemple : "communiquez avec nous", plutôt que "n'hésitez pas à communiquer avec nous")    
Choix des mots    
Utilisez des mots simples d'une ou deux syllabes autant que possible    
Évitez l'utilisation du jargon. Si de smots techniques sont nécessaires à utiliser, expliquez-les    
Évitez l'utilisation des acronymes. S'ils sont d'utilité pour le lecteur, écrivez-les au long la première fois qu'ils sont cités    
Évitez l'utilisation des mots ayant un sens abstrait (par exemple : "certains problèmes de santé")    
Privilégiez l'utilisation d'un seul terme pour désigner une chose plutôt que d'utiliser des synonymes    
Évitez d'utiliser des statistiques. Privilégiez les termes tels que "la plupart", "plusieurs" ou "la moitié"    
Mise en page    
Mettez en évidence les messages clés dans le texte (utiliser les caractères gras, des zones de texte)    
Utilisez une police suffisamment lisible (polices avec empattement type Palatino, Times Roman ou Courier, de tailles 12 ou 13)    
Évitez d'utiliser des italiques, les points d'exclamation ou les mots écrits en majuscules    
Utilisez des caractères foncés sur un fond pâle    
Assurez-vous d'un espacement d'au moins 1,25cm autour des marges de page et entre les colonnes    
Privilégiez un interligne permettant d'aérer suffisamment le texte (environ 2 points de préférence)    
Justifiez le texte à gauche    
Utilisez des puces pour lister des éléments (maximum de 6)    
Dans le cas où vous devriez produire un tableau, limitez le nombre de colonnes à quatre    
Utilisez du papier suffisamment épais pour éviter que l'écriture du recto soit visible au verso, et des couleurs pâles de papier pour faciliter la lecture des personnes ayant une limitation visuelle    
Utilisez des illustrations et des graphiques pertinents de qualité comportant des légendes et des titres clairs    
Utilisez des images qui montrent au lecteur ce qu'il doit faire plutôt que ce qu'il ne doit pas faire    
Donnez l'information de l'organisme qui a conçu le document et la date de création ou d'actualisation du document. Incluez le numéro de téléphone ou le site internet de l'organisme pour plus d'informations    
Étape 3 : Expérimentation du matériel écrit conçu ou adapté    
Testez le degré de simplicité du texte*    
Assurez-vous que les participants choisis représentent les caractéristiques de la population cible    
Considérez s'il y a lieu de prévoir des incitatifs à participer du pré-test (par exemple : participation à un concours)    
Identifiez les aspects pertinents à évaluer lors de l'expérimentation**    

* Les méthodes CLOZE et SMOG permettent respectivement d'évaluer la compréhension du texte et le degré de simplicité du texte respectivement.

** Consultez le document du Réseau pour l’éducation des patients (RÉP) de l’Hôpital Général Juif, 2008

Références

Association canadienne-française pour l'avancement des sciences, Malavoy S. (1999). Guide pratique de vulgarisation scientifique: Montréal: Acfas.

Centers for Disease Control and Prevention. (2009). Simply Put. A guide for creating easy-to-understand materials. Récupéré le 23 janvier 2013 de http://www.cdc.gov/healthliteracy/pdf/simply_put.pdf

Coyne, C., Halvorson, H., Riley, K. et Schneider, L. (1994). Beyond the brochure: alternative approaches to effective health communication. AMC Cancer Research Center & Centers for Disease Control: Denver, Colorado.

DeWalt, DA.(2010).  Health literacy universal precautions toolkit: Agency for Healthcare Research and Quality.

Dorval, V. et Kaszap, M. (2011). Atelier méthodologique. La littératie en santé pour des communications écrites compréhensibles.  15es journées annuelles de santé publique.

Doak, CC., Doak, LG. et Root, JH. (1996). Teaching Patients with Low Literacy Skills. AJN The American Journal of Nursing. 96(12), 16M.

Fédération d'alphabétisation du Nouveau-Brunswick, Université de Moncton-Campus de Shippagan. Alphabétisation en matière de santé. . Récupéré de http://www.alphabetismeensante.ca/lecons.aspx.

Gouvernement du Québec, Beauregard G, Dorval V, Joseph D. (2012). La littératie en santé pour des communications écrites compréhensibles. Guide complémentaire. L'espace communication en santé publique.

National Cancer Institute. Handout #4: Readability Guidelines. Maryland, United States2012 . Récupéré de http://cancercontrol.cancer.gov/use_what_works/mod4/Module_4_Handout_4.pdf.

National Cancer Institute (NCI). Designing print materials: A communications guide for breast cancer screening. Bethesda (MD). NIH Publication No.07-6100.2007 Récupéré le 21 février 2013 de http://appliedresearch.cancer.gov/icsn/manual.pdf.

National Institute of Adult Continuing Education (NIACE). (2009). Readability. How to produce clear written materials for a range of readers. United Kingdom.

National Institutes of Health, National Cancer Institute. (1998). Clear & Simple: Developping effective print materials for low-literate readers.

Réseau pour l’éducation des patients (RÉP) de l’Hôpital Général Juif. (2008). RÉP manuel: comment concevoir des documents d'enseignements écrits efficaces pour les patients.

Southern Institute on Children and Families. (2005). The Health Literacy Style Manual. Prepared for covering kids and families.

The plain language initiative. (2003). Guidelines. Where do you start? Récupéré de http://execsec.od.nih.gov/plainlang/guidelines/evaluating.html.

U.S. Department of Health and Human Services, Centers for Medicare and Medicaid Services. (2010). Toolkit for making written material clear and effective.

University of Southern California, Cruz T.  (2008). Communicating effectively with print materials.